} station#17 (2016)


station#17

Littérature, fictions, voix…

Les pièces de la station#17 de L’Atelier sonore d’esthétique explore toutes la notion de texte ou de récit à partir – chronologiquement – d’œuvres de Hans Christian Andersen, Howard Phillips Lovecraft, Roland Barthes ou Bruce Bégout.

Une écoute publique de ces créations « critiques » sera faite en Salle d’écoute de l’École nationale supérieure d’art de Bourges, et dans le cadre du séminaire L’Atelier sonore d’esthétique, à l’automne 2016.

Réalisation et mixage de l’ensemble du programme : Stéphane Joly.
Illustration : Florian Jullien, 2016.

Une Parole est une ombre de Jonathan Nicolas

d’après la nouvelle et conte L’Ombre de Hans Christian Andersen (1847).
3’49”

Lire

Les Repères de l’innommable, une pièce sonore de Driss Ghodbani et Arthur Barbe

d’après Howard Phillips Lovecraft, réalisé à l’Hôtel Lallemant de Bourges dans la cadre du Workshop du Théâtre de l’Autodévoration de Pacôme Thiellement, avec Hermine Karagheuz et Jean-Michel Ponty, 2015.
10’20”

Lire

Page 82 de Florian Jullien

d’après le fragment Étymologie de Roland Barthes dans Roland Barthes par lui-même (Seuil, « Écrivains de toujours », 1975).
Avec des voix de synthèse.
2’54”

Lire

Le Silence des motels rooms de Nina Marchand

(citations de Bruce Bégout, Lieu commun, Éditions Allia, Paris, 2003).
4’44”

Lire